Ce vendredi 18 mars 2022, le Porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji a expliqué que la suppression de l’Agence Nationale de Gestion de la Gratuité de la Césarienne (ANGC) ne signifie pas la fin de la gratuité de la césarienne.

« Si la cellule en charge spécifiquement de la gestion de la gratuité de la césarienne a disparu, la prestation n’a pas disparu » rassure t-il. Le gouvernement du président Patrice Talon a mis fin à son existence par décret n°2022-001 en date du 05 janvier 2022.Elle a été en effet, confiée à  l’Agence nationale de la protection sociale 

Pour rappel, (ANGC) avait pour mission de mettre en place tous les mécanismes nécessaires à une bonne mise en œuvre de la gratuité de la césarienne.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AUSSI DANS L'INFO

Burkina Faso : Au moins dix personnes tuées dans une attaque djihadiste

Dans le nord du Burkina Faso dimanche les attaques djihadistes contre un détachement milit…