Aujourd’hui, la protection de l’environnement est devenue un enjeu important pour le développement durable.

Sais-tu que ce n’est pas la planète qui s’étouffera, mais que c’est nous qui allons nous étouffer si nous ne faisons pas quelque chose pour réduire notre impact écologique sur la planète ?

C’est pourquoi, Il est nécessaire que tout les citoyens sur terre surtout les jeunes, (prochains propriétaires terriens) s’engagent à mener des actions personnelles en faveur de l’écologie.

Voici pour toi 5 façons concrètes de réduire ton impact écologique sur la planète pour le bien de ta santé:

Les déchets sont les premiers poisons de l’environnement. La plupart, contiennent des composants chimiques toxiques et dangereux pour ta santé. En tant que jeune, tu dois donc pouvoir produire moins de déchets  en réduisant par exemple ton utilisation de sacs plastiques et t’assurer de bien trier tes déchets. Il faudra te rapprocher des structures de collecte de déchets de ton quartier, ta ville pour en savoir plus et servir d’exemple dans ton milieu.

2-   Adopte la consommation locale !

Salon de thé Agreaupro

Il est connu de tous que les produits chimiques, (engrais, produits pour la consommation et d’autres fins) sont très utilisés dans les champs d’agricultures pour obtenir plus de récoltes. Par contre, ces produits chimiques rendent pauvres la terre nourricière et produisent des gaz à effets de serres (GES) nuisibles pour notre santé. Pourtant, une solution plutôt simple est sous nos yeux : Il s’agit des produits naturels et locaux . La consommation locale permet de réduire l’impact écologique de deux manières :
Premièrement, elle réduit le transit des aliments d’un pays à un autre ce qui amoindrit l’émission des gaz à effets de serre causés par les avions ou les bateaux qui transportent les aliments. C’est vrai que Les produits locaux, nécessitent évidemment un transport, mais ce type de transport ne nécessite pas une énorme quantité de carburant.
Deuxièmement, consommer local concoure à la réduction des déchets par la prévention du gaspillage lors de l’entreposage et la vente des produits. Si tu es jeune entrepreneur producteur, il faudra penser à un mode de production durable. Si tu es un jeune consommateur, pense à migrer petit à petit vers le bio ou la consommation locale tout en sensibilisant ton entourage à faire de même.

3-   Privilégie les transports en commun dans tes déplacements !

La pollution atmosphérique est l’un des facteurs de la dégradation de l’environnement. Pour aller au travail, effectuer un voyage ou faire d’autres courses en ville, tu peux opter pour des solutions de transports économiques et écologiques comme le Zem, le Bus, le taxi, le covoiturage, ou même le co-motorage. Si tu as déjà une moto ou une voiture, tu peux participer aussi au covoiturage et co-motorage en remorquant des passagers. C’est écologique, sécurisé et ça te permet de gagner un peu d’argent. Plusieurs services comme Rmobility, Vroomiste, proposent des prestations de transports en communs moins chers et accessibles qui te permettent de réduire à ton niveau la congestion et la pollution. Organise-toi avec tes amis et ta famille puis voyagez !

4-    Fais de la marche ou du vélo sur les courtes distances !

Pour réduire les pollutions causées par les motos, les voitures, en tant que jeune, et même âgé, tu peux pratiquer de temps en temps la marche ou le vélo. Que ce soit pour aller acheter au coin de la rue, ou rendre visite à un ami du quartier, tu peux y aller en marchant ou à vélo. En plus, d’être bon pour l’environnement, c’est bon pour ta santé !

Quand Anas est content d’aller à vélo.

5-   Impacte ton entourage !

Aujourd’hui, les jeunes ont le pourvoir de prise de décision sur plusieurs plans. Mets tes compétences au service du bien-être de tous, de la génération actuelle et de celle à venir. Par de simples gestes, tu peux avoir un impact social sur ton entourage pour protéger ta santé et participer au développement durable de ta communauté. Cela peut être à travers l’organisation ou la participation de sensibilisations, de campagnes de salubrité ou de tout autres activités ayant pour but de participer à la protection de l’environnement ou au développement durable.

Sandra Idossou en sensibilisation avec les zems

C’est la générosité de la terre qui nous a permis de développer notre potentiel physique et intellectuel. Il serait donc responsable de participer à sa préservation pour le bien de notre santé.

Crédits Photos : Adeyemi – Anas Seko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AUSSI DANS L'INFO

Nigéria : Microsoft met 100 milliards de dollars dans l’ouverture de son centre de développement.

Le  premier centre de développement africain de  Microsoft sera installé au Nigéria. L’ADC…